La course de vitesse se poursuit



Après avoir quitté les Sables d’Olonne hier en toute fin de matinée, les 33 concurrents de la 19e Solo Maître CoQ ont connu des premiers milles délicats, en particulier sous le vent de l’île de Ré où ils ont multiplié les virements de bord au ras de la côte pour jouer avec les courants, tant et si bien que l’un d’entre eux, Basile Bourgnon, s’est échoué. Plus de peur que de mal, heureusement, pour le jeune skipper d’Edenred qui est parvenu à se sortir seul de sa situation avant de reprendre sa course. Une course qui, comme on s’y attendait, s’est ensuite rapidement transformée en « speed test », ce qui a notamment permis à Tom Laperche (Région Bretagne – CMB Performance), le tenant du titre, de reprendre le commandement de la flotte, jusqu’alors occupé par Alan Roberts (SeaCat Services), auteur d’une remarquable maîtrise sur la première portion du parcours. Un parcours dont il reste à présent la deuxième moitié à effectuer maintenant que les leaders ont débordé Belle-Ile. Dans l’immédiat, elle va se jouer au portant, avec un flux de nord nord-est soufflant entre 15 et 18 nœuds qui va permettre aux Figaristes de filer bon train jusqu’au Plateau de Rochebonne. Reste que si, la vitesse va rester le maître-mot de cette journée de mercredi, les choses ne seront toutefois pas aussi simples qu’elles le paraissent. En effet, pour tirer au mieux leur épingle du jeu, les marins vont devoir exploiter au mieux les nombreuses petites variations de direction du vent. L’enjeu ? Trouver les bons compromis pour grappiller un maximum de terrain avant de voir les choses se compliquer légèrement en deuxième partie de nuit. De fait, le vent est prévu de mollir sur le dernier tronçon entre la bouée Houlographe et l’arrivée. De quoi générer un resserrement des troupes ou, à tout le moins, quelques surprises. Aussi, si Tom Laperche a fait un très léger break sur la concurrence, le peloton, qui se tient en dix petits milles, n’a assurément pas dit son dernier mot, bien au contraire. L’épilogue est attendu demain aux alentours de 8 heures. !

Archive