Tanguy Le Turquais (Quéguiner) en tête aux Birvideaux

03/05/2019

 

Partis hier à 14 heures, les 47 marins engagés dans la 16e édition de la Solo Maître CoQ ont d’abord effectué le tour de l’île de Ré avant d’entamer une longue remontée au près en direction de Belle-Ile. Une remontée qui s’annonçait délicate avec une importante phase de transition à négocier qui s’est finalement révélée moins laborieuse que prévu. Même s’ils ont été nettement ralentis dans la matinée à la pointe de Belle-Ile, les uns et les autres ont, en effet, réussi à conserver un minimum de pression dans leurs voiles avant de retrouver un léger flux d’ouest qui leur a permis de déborder, le phare des Birvideaux aux alentours de 16 heures, cet après-midi. Tanguy Le Turquais (Quéguiner) a été le premier à virer la marque et ainsi à attaquer la descente vers le plateau de Rochebonne. « A mesure qu’ils vont descendre, ils vont progressivement voir le vent s’orienter au secteur nord-ouest puis s’établir entre 12 à 15 nœuds. La bonne nouvelle, c’est qu’ils vont bénéficier d’un peu plus de pression que prévu sur la deuxième moitié du parcours », note Christian Dumard, consultant météo de la course dont les derniers fichiers promettent entre 12 et 18 nœuds de vent jusqu’à l’arrivée. Dans ce contexte, pas de réduction de parcours envisagée par le Direction de course. C’est bel et bien l’intégralité des 340 milles initialement prévus que vont avaler les concurrents. Côté timing, on peut envisager des passages aux alentours de minuit à Rochebonne et de 6h30 heures à la bouée Houlographe, puis une arrivée aux Sables d’Olonne entre 12 et 13 heures ce samedi.

 

Please reload

Archive
Please reload